Les Vérités de Nicole Touati

L’Achoura, le jour de la barbarie

Pour les musulmans sunnites,le jour de l’Achoura correspond à la commémoration du jour où Moïse, premier né d’une famille juive fut sauvé. Le pharaon avait donné ordre afin que tous les premiers nés des familles juives soient assassinés.

Mahomet jeunait en ce jour de commémoration et le monde musulman en fait autant. C’est un jeune purificateur et selon la Sunna ceux qui jeunent en ce jour expient les péchés qu’ils ont commis pendant toute l’année.

Mais il n’en est pas de même pour les musulmans chiites; pour eux,  le jour de Achoura est le jour de la commémoration du massacre de l’imam Hussein, petit-fils du prophète Mahomet et de 72 membres de sa famille et partisans par le califat omeyyade à Kerbala en Irak.

L’Achoura symbolise donc la lutte contre l’oppression et les injustices dans le chiisme par référence à cet évènement historique. Les fidèles pratiqueent  des actes de  mortification par pénitence et afin d’exprimer  la dévotion qu’ils vouent à l’imam, ils reproduisent le drame, portent le deuil, pleurent, mais surtout aussi se frappent et font couler leur sang, certains tombent comme des mouches à l’occasion de rites publics.

Vous pouvez assister à des scènes d’une barbarie et d’une sauvagerie extrême, le sang coule à flots. Des mères pratiquent des entailles sur leurs enfants, même des bébés en bas âge.

Voici une vidéo mais attention ceux qui sont sensibles à la vue du sang doivent s’abstenir de la visionner.

https://www.youtube.com/watch?v=B_HShp65Qto

Nicole Touati