Les Vérités de Nicole Touati

Macron, l’une des plus grandes menaces mondiales!

Jonhatan Turley , professeur  de droit à l’université Georges Washington n’y va pas par quatre chemins et  dénonce: “La France de Macron est l’une des plus grandes menaces mondiales pour sa politique en matière de liberté d’expression. “

Le président français veut imposer unilatéralement le contrôle de la parole sur internet en citant notamment le projet de la loi AVIA en discussion à l’Assemblée Nationale.”

Les députés ont adopté le 4 juillet dernier, par 434 voix pour, 33 contre et 69 abstentions  , l’art.1 de ce texte proposé par la députée LREM, Laetizia Avia qui oblige les réseaux sociaux à retirer en moins de 24 heures les “contenus haineux”.

Les plateformes et les moteurs de recherche auront l’obligation de retirer les contenus “manifestement” illicites sous 24 heures, sous peine d’être condamnés à des amendes allant jusqu’à 1,25 million d’euros

Reste à comprendre quels seront les critères des “propos haineux” … En sera-t-il comme pour “l’islamophobie” où n’importe quelle critique ou commentaire sur l’islam ou les islamistes deviennent symbole de racisme ou de haine envers les musulmans?

Selon Turley, cette démarche de Macron risque d’avoir un impact international pour la liberté d’expression car plusieurs pays sont totalement dépourvus de législations à ce sujet.

 

Ce qui est très intéressant est que cette “guerre” aux propos haineux et celle aux “fake news, précédemment instituée par Macron suit de très près la politique mise en place par Georges Soros et sa fondation Open Society.

Depuis quelques années, l’Open Society s’est concentrée sur la divulgation des “fake news” et sur le contrôle des news à niveau international grâce à ses nombreuses institutions et agences afin de bloquer toute communication contraire à ses principes.

N’est-ce pas la preuve d’une dictature mise en place? Le pouvoir en place aura-t-il la possibilité d’ensabler le procès qui se profile à l’horizon pour Emmanuel Macron?

En effet, bien que cela ne figure pas à grands titres dans la presse, nous apprenons que l’enquête sur l’affaire Alstom/Général Electric est passée au parquet National financier.

Le député Olivier Marleix qui a conduit la commission d’enquête sur Alstom s’est interrogé sur deux affaires concomitantes: la première regarde  Macron qui avait donné l’autorisation pour la vente d’Alstom Energie mais avait aussi  autorisé d’autres cessions d’actifs  d’entreprises stratégiques françaises comme celle d’Alcatel-Lucent au groupe finlandais Nokia ou de Technip à FMC Technologies (États-Unis).

La deuxième regarde  la campagne présidentielle de Macron : ayant  bénéficié de montants de dons records, on retrouve bien étrangement dans la liste des donateurs ou des organisateurs  de levée de fonds des personnes qui ont été impliquées directement aux ventes que j’ai citées ci-dessus.Nous pouvons qualifier tranquillement ce système comme une réelle action de corruption!

Attendons de voir comment se développeront ces deux affaires..

Nicole Touati