Les Vérités de Nicole Touati

La justice au service de Macron

Macron veut utiliser la justice pour rétablir l’ordre et lui garantir le maintien de son trône! Il me semble que cela soit bien clair, à ce point. Ses ministres jouent aux shérifs et les citoyens sont devenus des hors –la-loi parce qu’ils manifestent.

Alors que j’ai toujours critiqué le laxisme de la justice française avec ses sentences scandaleuses, aujourd’hui je m’aperçois qu’elle est devenue un pion dans les mains du président. Bref, les juges ont été chargés de pratiquer une répression judiciare sans précédent et semblent être devenus des Yes-man!

La magistrature qui a toujours vanté son indépendance, et cela depuis plus de trente ans, est en train de se déchaîner contre les Gilets Jaunes. Même ses syndicats sont bien silencieux alors qu’il est évident que les parquets répondent à des consignes bien précises. En faisant procéder à des arrestations préventives, déférant des milliers de personnes devant les tribunaux avec des procédures d’urgence et demandant des peines hallucinantes.

Nous avons une Garde des Sceaux qui se rend dans un tribunal à Paris en plein dimanche pour s’assurer “que Justice soit rendue” et qui donne des instructions, ce qui est complètement illégal.

Presque 6000 arrestations, 1000 condamnations et 350 personnes incarcérées! Une répression digne du régime soviétique, de la Turquie d’Erdogan et de la Chine mis ensemble.

Les avocats qui protestent contre ces dérives s’inscrivent sur une espèce de black-list. Un d’entre eux a même été arrêté car il indiquait aux manifestants quels étaient leurs droits.

Derrière tout cela, une stratégie du Ministère de l’Intérieur! Castaner avec son ton et ses paroles menaçantes, promet de casser le mouvement. D’autres ministres comme Griveaux et Schiappa suivent la même ligne: Schiappa en parrticulier est en train de construire un nouveau délit, celui de la complicité des manifestants et des donateurs.

Comment ne peut-on pas considérée éxécrable, la cassure provoquée entre les forces de l’ordre et les citoyens? Des ordres d’utiliser la violence et la répression sans précédents ont été donnés aux forces de l’ordre. Voici le témoignage d’Eric Roman, secrétaire national du syndicat France Police qui a dénoncé, comme vous pourrez l’entendre ci-dessous, que les ordres d’utiliser les tirs tendus qui sont interdits contre les Gilets Jaunes arrivent de la hiérarchie supérieure et donc des préfets qui répondent à l’éxécutif!

https://fr.sott.net/article/33332-Un-responsable-syndical-policier-confirme-que-les-tirs-tendus-interdits-sont-un-ordre-du-gouvernement

Peut on oublier l’engagement de la magistrature dans la destruction des candidats à la présidence, Fillon et Marine Le Pen?

Ce qui est absolument intollérable, en plus, est l’impunité totale et la protection judiciaire dont jouissent certains membres du gouvernement et leur entourage: Richard Ferrand, Muriel Pénicaud, Gérard Collomb, Ismaël Emelien et quelques autres avec la star du moment, Alexandre Benalla. Celui qui fait disparaître un coffre-fort sous le nez des enquêteurs, qui est photographié avec une arme mais qui prétend que cela était un pistolet à eau, que l’on maintient avec le statut de témoin assisté, qui n’a subi aucun procès pour avoir frappé des manifestants déguisé en policier! Dois-je rappeler que le juge Moulins a retenu qu’il n’y avait pas lieu d’enquêter au sujet du coffre-fort et que quelques semaines après, il recevait la nomination la plus prestigieuse dans la magistrature? Dernière cerise, François Bayrou connaitraît les mêmes problèmes de Marine Le Pen au sujet des assistants au Parlement Européen mais il aurait été demandé au Parquet de ne faire aucune enquête à ce sujet!

Nous sommes en train d’assister à une répression de masse pour le maintien de l’ordre à faveur du pouvoir en place.

Ces jours-ci, une drôle de coincidence s’est produite:

  • d’un côté, le gouvernement dénonce que Benalla aurait obtenu ses passeports grâce à un faux document non signé, mais quand on apprend qu’il y avait bien 4 passeports das ses mains! on peut facilement imaginer que c’est un pur mensonge!
  • De l’autre côté, Benalla ait été mis en examen.

Le petit vigile aurait-il été sacrifié pour “raison d’état”?

Nicole Touati

Si vous avez aimé cet article, Partagez-le!