Les Vérités de Nicole Touati

Le Parlement Européen serait-il en train de se réveiller de son laxisme et complicité ?

Incitation à la violence: le parlement européen veut réduire l’aide financière à l’Autorité Palestinienne

L’incitation permanente à la haine et à la violence dans les médias et écoles de l’Autorité Palestinienne est directement à l’origine des milliers de morts israéliens innocents lors d’attentats terroristes.

Le Parlement européen de Bruxelles a voté une résolution visant à empêcher tout transfert de fonds à l’AP qui servirait à des besoins de propagande ou d’incitation. Il s’agit principalement du Fonds PEGASE qui est depuis 2008 la source principale d’aide financière européenne à destination de la centrale terroriste présidée par Mahmoud Abbas.

Le texte de la résolution stipule – mieux vaut tard que jamais – que “les programmes scolaires et le système éducatif de l’Autorité Palestinienne qui sont financés par l’Union européenne doivent refléter les valeurs communes que sont la paix, la liberté et la tolérance”. Des valeurs bien connues chez les Arabes palestiniens…

L’aide européenne à l’AP avait déjà fait l’objet d’une tentative de réforme concernant son aide à la bande de Gaza après un rapport de la Cour des comptes de l’UE qui avait “découvert” que des sommes importantes versées officiellement pour payer des salaires des fonctionnaires servaient en fait à rémunérer des fonctionnaires qui étaient décédés ou partis à la retraite mais non signalés par l’AP. Une technique de mensonges pathologiques utilisée également à l’Unrwa pour le nombre de “réfugiés”.

Depuis 2007, l’Union européenne a versé…2,9 milliards d’euros à l’Autorité Palestinienne, soit 20% du total de l’aide totale européenne dans le cadre de la “politique de voisinage et de partenariat”!

La Cour des comptes s’était également inquiétée de la “disparition mystérieuse” de dizaines de millions d’euros destinés à permettre le fonctionnement de la centrale électrique de Gaza.

Lors de sa création en 2008, le programme PEGASE était officiellement destiné à centraliser l’aide de l’UE à l’Autorité Palestinienne “pour ses dépenses récurrentes”…

Mais tout le monde savait en réalité ce que cette expression signifiait.

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *