Les Vérités de Nicole Touati

Macron s’en va-t-en guerre, mironton, mironton, mirontaine…

Malbrough- Photo reprise du site:http://www.hugolescargot.com/comptines/37593-malbrough-s-en-va-t-en-guerre/

Si il le fera, ce ne sera pas comme dans la comptine, ce ne seront pas les “beaux yeux de Madame qui vont pleurer” mais tous les français!

Si Macron, dans son excès d’autoritarisme qui rejoint des niveaux de folie devait engager la France dans une guerre qui d’abord n’est pas la nôtre, mais qui aura des conséquences tragiques pouvant entraîner une nouvelle guerre mondiale. Il a eu le courage de déclarer: “il s’agira de frapper les zones d’où sont produits ou d’où ont pu partir des vecteurs portant ces armes” . Intéressant car je ne pense pas qu’il en ait la plus pâle idée bien qu’aujourd’hui il a déclaré dans son interview :”Nous avons la preuve que le régime de Bachar Al-Assad a utilisé des armes chimiques” promettant que Paris prendrait des décisions “en temps voulu”, au moment “le plus utile et efficace”. Je trouve que cela est assez étrange vu que les experts de l’Organisation pour l’interdiction des armes chimiques (OIAC) ne ne commenceront leur travail que samedi 14 avril en Syrie.

Cela ne vous rappelle rien ce genre d’affirmations?

Utilisant le prétexte d’attaques chimiques rejoignant ainsi le modèle qui a provoqué la guerre en Iraq et après s’être allié aux anglais dans leur accusation contre la Russie suite à l’affaire Skripal dont nous savons aujourd’hui avec certitude que le laboratoire qui a procédé aux analyses n’a pas été en mesure d’indiquer le pays de fabrication du poison, Macron se prépare à déclarer la guerre à la Syrie.

Quel serait l’intêret pour un gouvernement qui a largement gagné sa guerre contre les islamistes d’employer des armes chimiques?

D’après moi, c’est le même genre d’intêret que celui d’empoisonner un ex-agent russe avec un procédé grotesque à la veille de la réélection garantie de Poutine.

Où était Macron quand les kurdes se faisaient massacrés par les turcs alors qu’il est clair que ceux qui ont mis en déroute Daesh sont justement les kurdes, les russes et l’armée syrienne.

Alors que des vidéos, des photos, des dénonciations et la logique même pointent du doigt les Casques Blancs qui ont organisé des montages et des fausses attaques et qui ne sont que des terroristes, mais comme je l’avais dénoncé auparavant, très appréciés par certains gouvernements occidentaux, jusqu’à être reçus et même récompensés, Macron fait le sourd et continue, droit dans ses bottes à menacer la Syrie d’attaques. Sans compter que que si la France frappait la Syrie sans mandat des Nations Unies, ce serait une grave entorse diplomatique. Cela vous étonnerait-t-il que le président se croit autorisé à le faire?

Les répercussions de ces attaques pourraient être terribles et Theresa May l’a bien compris vu qu’elle n’a pas l’intention d’y participer. Pour elle, une sale guerre froide contre la Russie est beaucoup plus adaptée.

Les médias ont instrumentalisé en outre les propos de Trump en annonçant qu’il avait déclaré vouloir attaquer la Syrie. Il faut écouter ce qu’il a déclaré durant la conférence de presse du 9 avril pour s’en rendre compte. Il a simplement condamné cette attaque en déclarant vouloir comprendre qui en était responsable et qu’il l’aurait puni. Il n’a jamais pointé du doigt le gouvernement syrien. Voici sa déclaration d’aujourd’hui:

Bref, si le “président” fera comme Malbrough, il devra s’assumer une très grave responsabilité!

Nicole Touati

Si vous avez aimé cet article Partagez-le!

 

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *