Les Vérités de Nicole Touati

Tentative de déstabilisation!

Ah, ces Frères Musulmans, ces prédateurs toujours à l’affût pour tenter de neutraliser leurs opposants ou leurs détracteurs. Ils ont développé des sacrées stratégies pour atteindre leur but, en utilisant la démocratie pour la détruire. Toujours la même tactique de déstabilisation. Je les ai vus à l’oeuvre maintes fois et dans plusieurs pays.

Le 18 janvier, a eu lieu la conférence de presse du Dr Abdelrahim Ali pour le lancement de son deuxième livre, L’état des Frères Musulmans- L’Europe et l’expansion de l’organisation internationale, Editions l’Harmattan, au Club de la Presse de Genève.

Le Dr Ali , qui est député au Parlement égyptien, président du Centre d’études du Moyen Orient à Paris et du Centre arabe des recherches et des études au Caire et enfin rédacteur en chef de l’important quotidien égyptien Al Bawaba, est une encyclopédie vivante sur les Frères Musulmans. Il a été l’un de ceux qui ont contribué à la chute du régime des F.M en 2013, débarassant l’Egypte d’un parcours envers l’obscurantisme de cette idéologie mortifère.  Il prône un islam moderne, sans voile ni nikab.

Sans demi- paroles , il décrit à une journaliste qui avait posé la question et qui semblait vivre sur une autre planéte,  les liens entre les Frères Musulmans et les organisations terroristes d’Al Qaeda et Daesh. Il lance un appel fort à l’Occident et l’avertit du lourd prix qu’il paiera si il ne se décide pas à sortir de son laxisme.

Dans son livre, il confirme que la Confrérie contrôle plus de 250 mosquées et associations islamiques en France ce qui lui permet sur un grand nombre de musulmans et un certain avantage aux élections et que les dirigeants entretiennent des relations privilégiées avec le pouvoir.

Je crois qu’il est inutile rappeler certains rapports que j’ai toujours dénoncés, mes lecteurs s’en souviendront certainement. Je ne reporte ici que la partie qui regarde la France mais dans son livre, l’auteur indique bien tous les pays où sont actifs les Frères Musulmans.

Enfin, il pointe du doigt sur certaines personnalités politiques qui ont été payées par le Qatar afin d’introduire des membres des Frères Musulmans dans les sphères du pouvoir politique.

A ce sujet, je voudrais simplement vous en donner un exemple:  saviez-vous qui est Mme Huma Abedin, l’assistante personnelle de de Mme Hillary Clinton surtout depuis sa désignation comme secrétaire d’état de 2009 à 2013, par le président Barak Hussein Obama. Ces dernières années, la connexion des frères musulmans avec les Etats-Unis a reposé sans aucun doute sur Huma Abedin qui est connue pour être le bras droit de Mme Hilary Clinton.

Elle est la fille de Mme de Saleha Mahmood Abedin d’origine pakistanaise, membre de la confrérie mondiale des frères musulmans Après son stage, Mme Huma Abedin a été recrutée comme assistance de Mme Hillary Clinton. Elle a travaillé pour elle, durant son mandat de Sénatrice ( 2000-2006) et surtout pendant les primaires à la candidature de l’élection présidentielle des Etats-Unis en 2008.

Durant son cursus universitaire, elle a été membre du conseil exécutif de l’Association des étudiants musulmans (MSA)  de l’université George Washington. Quand elle a quitté le conseil exécutif de cette association estudiantine, en 2001-2002, le guide de cette organisation n’est autre que Mr Anwar Al-Awlaki, membre influent de la nébuleuse d’Al-Qaïda.

Un autre aumônier du MSA de l’université George Washington de 1999 à 2001 du nom de Mohamed Omeish a dirigé l’Organisation internationale islamique, une succursale d’El Qaïda, chargée de son financement aux Etats-Unis.

Le frère de ce dernier, un certain Azam, a été à la tête de la Muslim américan society, qui est la branche locale de la confrérie des frères musulmans aux Etats-Unis.

Cela vous donne une petite idée?

La conférence:

A peine suis-je arrivée dans la salle que j’ai compris immédiatement que la conférence aurait tourné au vinaigre. En effet, Hani Ramadan, le frère de Tariq Ramadan et petit- fils d’Al Banna, le fondateur des Frères Musulmans, était déjà là et sa présence ne pouvait qu’indiquer une intention de contestation et d’intimidation vu le sujet de la conférence.

Qui est Hani Ramadan? C’est le frère ainé du très controversé Tariq Ramadan, qui a été récemment mis en examen pour viols et qui vit actuellement terré dans son appartement de Londres après avoir été “suspendu” de son cours de théologie à l’unniversité d’Oxford. Hani est directeur du Centre Islamique de Genève . et c’est un prédicateur plutôt virulent et ses écrits et affirmations scandalisent, notamment sur le rôle de la femme.

En 2003, il est licencié de son poste d’enseignant à Genève car ses activités, ses opinions affichées et son activité d’imam sont retenues incompatibles avec les valeurs de la laìcité. Hani fera appel et obtiendra gain de cause mais le Canton de Genève se contentera de lui payer deux ans de salaire arriérés mais ne lui accordera plus de poste.

En 2004, les services de renseignements suisses conduiront une enquête à son sujet mais n’obtiendront pas de preuves contre lui.

De 1997 à 2001, il est interdit du territoire français.

À partir de 2016, ses conférences en France sont annulées pour risque de trouble à l’ordre public.

Le 8 avril 2017, alors qu’il s’apprête à donner une conférence à Colmar, il est interpellé par la police française et sera raccompagné « sous escorte de police » à la frontière car il faisait objet d’une interdiction administrative du territoire depuis le jour précédent car “ Hani Ramadan est connu pour avoir dans le passé adopté un comportement et tenu des propos faisant peser une menace grave sur l’ordre public sur le sol français».

Droit dans ses bottes, il fait appel contre cette décision mais le Ministre de l’Intérieur et le Tribunal administratif de Paris rejettent sa requête et il reste interdit de séjour en France!

Pendant les quelques minutes qui suivaient, trois autres personnages locaux dont je connais bien les idées, arrivaient un par un et s’installaient séparément comme si ils ne se connaissaient pas.

Arrivés à la section des questions et réponses des journalistes et après les deux premières demandes, l’orateur a été interpellé violemment par l’un des islamistes présents dans la salle. Le type l’attaquait bien entendu pour ses propos et le relais a été repris par Hani Ramadan qui n’attendait que ce moment pour intervenir. De manière sournoise, il posait une question sur la différence du suffrage des élections en Egypte au moment où après le Printemps Arabe, les Frères Musulmans avaient pris le pouvoir avec 52 % des voix et après leur chute en 2013, Al-Sissi obtenait 90% des voix. Bref, il soutenait que les résultats relatifs à l’élection du président Morsi étaient réels alors que les résultats du Président al-Sissi étaient truqués et que la prise de pouvoir avait été un coup d’état militaire.

Hani Ramadan pendant son “intervention”

 

L’orateur ne s’est pas laissé démonté et, avec une maîtrise implacable, lui a répondu en rappelant tous les méfaits commis par les Frères Musulmans pendant qu’ils étaient au pouvoir et que si le peuple avait voté à 90 % contre eux, c’est parce qu’il avait bien compris la leçon. Bref, grâce à cet “ échange” qui a continué pour un moment, les journalistes n’ont pas eu la possibilité de poser leurs questions ce qui était bien sûr était l’objectif de Ramadan et de ses confrères.

Le président du Club de la Presse, avec beaucoup de mal, a réussi à conclure la conférence.

Pendant ce temps, j’observais tout ce qui se passait autour et je me suis aperçue de la distribution de tracts de la part d’un des acolytes de Ramadan dont je me suis emparée bien sûr, le voici.

Je dois dire que malgré la gravité de la situation dans la salle, j’ai failli éclater de rire. Le tract affirmait que c’étaient et je cite, “les putchistes à brûler les églises des chrétiens d’Egypte” et que les Frères Musulmans “protégeaient les églises”! Je n’ai jamais entendu un mensonge aussi grotesque que celui-ci!

A son tour, Hani Ramadan, sortait lui aussi un paquet de tracts et s’est mis à les distribuer. Le voici:

Comme toujours, ils utilisent le bouclier de Human Rights Watch ( HRW) et les idioties incomparables que cette organisation répand et qui bien entendu sont reportées surtout par Al Jazeera ou Radio Kaboul comme je l’ai surnommée. Mais parlons un peu de l’HRW, une ONG qui, à partir de 2010, est financée par le diabolique Georges Soros qui leur a fait un premier don de 100 millions de dollars! La donation de Soros avait pour but d’expandre la présence de l’HRW dans le monde et d’augmenter son  budget annuel de 48 à 80 millions de dollars annuels en cinq ans; un beau fonds de commerce pour la ONG qui en échange,  attaque sous prétexte de droits humains tous les ennemis ou les cibles de Soros.

Conclusion: Le meccanisme de déstabilisation mis au point est bien rôdé, rien à dire mais cette fois-ci, ils ont un fait un trou dans l’eau!

Je me demande: “ si l’un de nous se présentait à une conférence des Frères musulmans en utilisant les mêmes systèmes, que se passerait-il? Je vous laisse imaginer la réponse!

Nicole Touati

20 janvier 2018

Si vous avez aimé cet article, partagez-le!

Lascia un commento

Il tuo indirizzo email non sarà pubblicato. I campi obbligatori sono contrassegnati *